Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes Carnets de maladresses

8 Juillet 2005 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #© Carnets de maladresses

Collection années 2002 et suivantes

Collection années 2002 et suivantes

Mme Alice Jacot-Descombes

Mme Alice Jacot-Descombes

Merci pour vos messages positifs

 

Par ces textes, vous vous profilez dans

la lignée de grands devanciers romands

de notre corporation... Les Edmond Groux,

Georges Montandon, etc. pères Virgule

devant l’Eternel, ont beaucoup – et bien! –

écrit sur la langue française (dès les

années trente).                                        Roger Chatelain, 25 juillet 2002 

 

 

Excellent! Nous pourrions, si vous êtes

d’accord, publier quelques passages de vos

Carnets dans notre site Internet.

Meilleurs messages du président de la

Fondation Défense du français.              Jean-Marie Vodoz, 21 mars 2004/@ 

 

 

Merci, cher Monsieur, pour cet article ma foi

très bien «tourné». Musée Dürrenmatt (NE). 

Pour: Une particule à la culture (4).      Janine Perret Sgualdo, 7 janvier 04/@ 

 

Bravo! Ton article d’aujourd’hui m’a remplie

d’aise. Et j’adhère volontiers à ton Association

pour l’Abolition des Abréviations. Il y a assez

longtemps que j’enrage en pataugeant dans

ce marais. Ton initiative a d’ailleurs un petit air

à la Gueneau qui me convient tout à fait.

Zut, j’oubliais qu’il est le fondateur de l’Oulipo!

Nous retombons dans les abréviations.

Voir: Comme un pet dans l’eau (5).            Claudine Houriet, 28 février 2004

 

A propos de «Quand vous serez bien vieille»:

J’ai beaucoup apprécié votre chronique.

Vous avez su, en quelques lignes, recréer au

moyen d’anecdotes l’atmosphère des Lovières

de Tramelan. Je vous remercie pour le regard

riche en humanité et en respect que vous

portez sur notre institution et sur les résidants

qui y vivent.                                               Cyrille Voirol, le 19 juin 2004/@

 

Continue sur ta lancée, l’époque est riche en

contradictions qu’il s’agit de relever et tu le

fais à merveille.                                           Pierre Bottinelli, 14 juillet 2004 

 

Monsieur Francis, je te dis bravo, tu donnes

ta pensée avec beaucoup de classe sans

succomber à des tentations lubriques faciles...

Concernant: L’éthique et l’étiquette (5).    Gérard William, 3 avril 2004/@ 

 

«Formidable!», pour : Les deux zéros (2).          Adolf Ogi, le 17 juin 2002

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article