La devise du correcteur: un fichier propre

Buster Keaton

Buster Keaton

Les dix qualités du correcteur

  • formation de polygraphe/typographe (+ deux ans de cours)
  • maîtrise de l’orthographe
  • maîtrise de la grammaire et de la syntaxe
  • respect des règles typographiques
  • savoir trier le bon grain de l’ivraie (le vrai du faux)
  • connaissances générales, intérêt pour les arts et l’histoire
  • cohérence, traque des barbarismes et solécismes
  • traque des pléonasmes et des redondances
  • attention soutenue, avoir du respect pour l’auteur
  • connaissances graphiques / traitement de texte sur Word, etc.
Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :