Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un robot qui lit…

18 Octobre 2019 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Prolexis, c'est quoi?

Il y a de cela une bonne dizaine d’années, l’éditeur du quotidien qui m’employait nous avait installé un logiciel de correction orthographique. Ce dernier est pratique pour détecter les inversions de lettres, les fautes de frappe que chacun déplore.

Sceptiques, les correcteurs surnommés les Pères Virgule ont rétorqué que les avis mortuaires flanqués de noms propres et les termes liés à la rubrique sportive ne pouvaient pas être corrigés par ces robots.

Sifranc le correcteur s’est dit, de guerre lasse : « On doit se faire à son travail. »

En soumettant la même phrase dans le logiciel de l’époque, ce dernier avait laissé passer cette phrase :

Mets île doigt ce fer ah sont travaille

Mon correcteur électronique actuel vient de souligner en rouge « travaille », comme unique faute.

Le rédacteur en chef de l’époque prétendait que ce fameux Prolexis corrigerait même la grammaire, j’attendais le moment propice pour lui montrer ses faiblesses.

Trois jours plus tard, un correspondant du journal annonçait dans son article un concert de

Corps des Alpes à la salle de spectacle

Je cours dans son bureau et je lui demande : « On laisse passer ? »

Nom de diou, corrige-moi ça ! »

Tout récemment, alors que je suis retraité, je n’ai pas été étonné de lire le rectificatif d’ArcInfo qui regrettait l’intervention du correcteur automatique qui avait tronqué la région du Val-de-Ruz par Valdrague. C’est parfois délicat de gérer cette technologie en répondant, dans le stress par OK (valider la proposition de correction) ou par Ignorer (quand la proposition est hors de propos). Un clic de souris de trop et c’est foutu...

 

Une aubaine pour les resquilleurs

Dans un autre domaine, les Chemins de fer suisses (CFF) ont supprimé petit à petit les contrôles de billets à bord. Actuellement en manque d’une soixantaine de contrôleurs, on peut lire dans Le Matin : «La présence réduite aura non seulement une influence sur le taux de resquillage mais également sur la sécurité des passagers, ainsi qu’une perte de confiance de la clientèle ».

Moralité (mort alité)

Séances de rédaction

En séance de rédaction, le même rédacteur en chef s’interrogeait sur le nombre de fautes en progression. Et Sifranc de lui rétorquer : « En mettant la moitié moins de savon de Marseille dans la lessive, ma mère se plaignait que son linge sortait moins blanc que d’habitude ! »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article