Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réforme ou rectification?

18 Juin 2021 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Maman, je veux essuyer ma main !

– Mon enfant, on dit «se laver les mains», et on s’essuie les mains. Comment pourrais-tu t’essuyer une seule main ?

– C’est Marinette qui m’a dit.

Marinette Matthey, est une sociolinguiste sans trait d'union, chercheuse de problèmes hypothétiques. Sans peur et sans reproche des anglicismes, mais uniquement pour le fun, elle ouvre l'émission «Le Point J» de la RTS avec un terme anglais. Son vœu: les jeunes ne devront plus se creuser la tête pour savoir s’il y a un trait d’union à week-end. Elle prône en direct la simplification de l’orthographe française. Joli préambule…

On pourra écrire weekend. Quelle évolution !

Sur son site officiel, la linguiste, professeure, enseignante itou, expose son parcours professionnel riche en diplômes et distinctions, elle écrit :

«J’ai débuté ma carrière à l’Université»…

Débuter est un verbe intransitif, on ne peut donc pas débuter quelque chose. On entame ou on commence ou on change la formulation. Plus haut, j'ai écrit «elle ouvre l'émission» et non «elle débute l'émission»…

Exemple: Le match débute à 21 h mais on ne débute pas un match.

L’émission radiophonique a donc débuté en abordant la Réforme de 1990. La sociolinguiste déplore les trente ans de vaines palabres sur le sujet mais en rajoute une couche: ce n’est pas une réforme mais une rectification. Elle parle de variation graphique et de changements périphériques pour étiquette, étiquète, essuie-main, essuie-mains. 

Alors Sifranc le correcteur sort son stylo rouge :

Un essuie-mains doit rester invariable: essuie (v. essuyer) est invariable puisque adverbe + mains (toujours par deux), donc un essuie-mains, des essuie-mains. Un peu de logique…

Prenons l'exemple de gratte-ciel: gratte (v. gratter) est invariable puisque adverbe + ciel (il n'y en a qu'un), donc des gratte-ciel (aucun problème à chercher). Un peu de logique…

La réforme concède le S au pluriel pour compliquer! Marinette Matthey donne même la liberté à l'élève. C'est lui qui choisit! Une orthographe à deux vitesses aidera-t-elle les nouvelles générations à se profiler dans ce méandre de règles absurdes.

J'admets volontiers que l'orthographe traditionnelle comporte des anomalies que l’on pourrait facilement corriger comme «imbécile» et «imbécillité», un seul L pour tous. D'autres détails à régler comme avec règlement ! Il y a aussi la plate-forme qui pourrait devenir plateforme, on ne va pas chipoter pour un trait d'union.

Sifranc le correcteur reste donc ouvert à des améliorations et simplifications, orthographiques et épicènes, rien ne doit être figé dans la langue française. Mais l'émission de radio dont vous trouverez le lien ci-dessous m'a absolument choqué par les propos d'une personne bardée de diplômes.

Un lapsus grammatical, ce n'est pas une faute de frappe!

Un lapsus grammatical, ce n'est pas une faute de frappe!

L'Air du temps paru dans ArcInfo, signé Bérénice L'Épée

L'Air du temps paru dans ArcInfo, signé Bérénice L'Épée

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JO 19/06/2021 11:26

Coucou. Salut frangin !
J'ai bien pensé que tu verrais rouge, comme nous, lorsque nous avons vu l'émission. Est-ce qu'on peut faire quelque chose pour stopper ces imbécillités. Les Larousse sont-ils à mettre à la corbeille, et les mots fléchés ... s'il n'y a plus de règles ? Sur ce je te souhaite un bon week-end.
Bisous. Frangine

Sifranc le correcteur 19/06/2021 14:48

Oh merci soeurette, quelle plaisir d'avoir du soutien. Je ne suis pas contre certainses rectifications mais il ne faut pas tout massacrer!