Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fumée qui dérange

29 Décembre 2008 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #© L'Air du temps (AdT)

L’erreur du feu…

Depuis l’interdiction de fumer dans les établissements publics et les messages morbides imprimés sur les paquets, la cigarette est accusée de plusieurs maux collatéraux. Il y a le tapage nocturne dans les rues, surtout aux abords des discothèques, et les mégots qui traînent dans les caniveaux.

Dès le printemps 2011, l'ancien maire de Paris avait engagé des clowns comme «agents de silence». Leur mission était de faire taire avec un maximum d’humour les fumeurs postés sur les trottoirs. Selon l'ex-maire Bertrand Delanoë, les nuits sont interminables et les tabacomaniaques prolongent la fête jusqu’à 5heures, quand Paris s’éveille...
Pourra-t-on réintégrer tout ce beau monde dans les bars grâce à la cigarette électronique? En tout cas, plus de cendriers mais un attirail lié à cette invention: un chargeur 110~240 V, un adaptateur USB, deux piles, cinq recharges avec goût au choix: menthe, pomme, fraise, vanille, café, chocolat, caramel, etc., une batterie de rechange, un pulvérisateur-atomiseur avec le doseur de nicotine incorporé.
En relisant l’Histoire de France, on apprend que l’avènement de l’herbe à Nicot avait généré des accessoires allant de la tabatière de luxe au crachoir de poche. Les nobles prisaient, le peuple chiquait.
Charles IX souffrait de violentes migraines que les médecins n’arrivaient pas à soigner. Quelques prises de tabac en poudre dans les narines royales lui ont provoqué des éternuements qui l’ont définitivement guéri de ses maux. Le remède était trouvé. L’erreur fut d’y mettre le feu... 

(Photo dr)

(Photo dr)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :