Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

© Le vade-mecum de Sifranc

7 Janvier 2021 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Vade-mecum

© Toute reproduction sans l'autorisation de l'auteur interdite!

Les fautes les plus corrigées en 35 ans de carrière

figurent dans mon © Vade-mecum

Lire la suite

Le complément d'objet direct

2 Janvier 2021 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les bons conseils de Sifranc

À quoi ça sert?

Ainsi, Eudora avait absorbé une drogue, une drogue mêlée au vin que la marquise avait (verbe envoyer) à sa belle-fille.

si vous écrivez envoyée, c'est de la drogue...

si vous écrivez
envoyé, c'est du vin...

Lire la suite

Les terminaisons bizarres

2 Janvier 2021 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les bons conseils de Sifranc

La société, la copropriété, la difficulté, etc.
pas de
 e final, mais voici les exceptions
à mémoriser:

 

 

 1. La potée   plat de légumes

 2. La portée  petits qu’une femelle met bas; distance d’une arme à feu; lignes pour écrire la musique

 3. La pâtée   bouillie de viande pour animaux (ne pas confondre avec le pâté à la viande

 4. La butée   obstacle

 5. La jetée    digue

 6. La tétée    repas de l’enfant nourri au sein

 7. La nuitée   nuit passée à l’hôtel

 8. La platée   contenu d’un plat

 9. La dictée   exercice scolaire pour apprendre l’orthographe

 

La dictée parlait d’un cuisinier qui conservait les restes de viande pour en faire une pâtée. Il la distribuait à ses chiens qu’il aimait beaucoup. La femelle, qui avait mis bas une portée de six chiots très actifs lors de la tétée collective, était l’attraction des clients. L’hôtel avait connu un record de nuitées cette année-là grâce au beau temps. L’établissement est réputé pour sa potée de légumes et ses platées de spaghettis. Après le repas du soir, les vacanciers apprécient une dernière balade sur la plage non loin de la jetée.

Il y a aussi la pelletée (le contenu d'une pelle, par ex. une pelletée de terre ou de neige).

Dans la chanson Le fossoyeur de Georges Brassens, la pelletée perd son e final avec une apostrophe permise en poésie. Il s'agit ici de faire rimer avec coûté

Dis-lui l'mal que m'a coûté
La dernière pelleté'
J'suis un pauvre fossoyeur

Hommage au Grand Georges

Lire la suite

Le subjonctif imparfait

31 Décembre 2020 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Le subjonctif imparfait
Lire la suite

Au secours!

31 Décembre 2020 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les bons conseils de Sifranc

Au secours!
Lire la suite

L'imparfait du subjonctif

30 Décembre 2020 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Romance subjonctive

par Dranem


{Parlé:}
J'eus jadis une folle maîtresse très forte sur les subjonctifs.
Comme le sort voulût que nos amours se brisassent,
Il fallait que je composasse cette romance
Pour que mes larmes se séchassent et que mes sanglots s'étouffassent.
Avant que je ne commençasse,
Je demanderais que vous écoutassiez cette complainte
Qui est la plus triste de toutes celles que vous ouîtes.

De mes caresses vous rougîtes,
Puis ensuite vous les subîtes
Pourquoi faut-il que d'notr' passion
À présent nous ricanassions ?
Tout d'abord vous m'idolâtrâtes,
Puis avec un autr' vous m'trompâtes
J' n'aurais pas cru que vous l'pussiez.
Et qu'mon rival vous l'aimassiez.

{Refrain:}
Amer, amer destin du cœur
Femme légère que vous fûtes
Vous fîtes hélas pour mon malheur
Toutes les peines que vous pûtes.

Il fallait que j'vous écrivisse,
Ou que chaque jour je vous visse
Pour que vous me soupirassiez
Les mots dont vous m'baptisassiez.
Fallait que je m'agenouillasse
Sans que jamais je reculasse,
Pour que nous nous adorassions
Et puis qu'nous nous dégoûtassions,
Et puis que nous nous plaquassions.


{Refrain:}
Amer, amer destin du cœur
Dans l'amour que vous suscitâtes
Vous fîtes germer la douleur
Et ce jour-là, vous m'épatâtes !

Sans que jamais je marchandasse
Il fallait que je roucoulasse
Les vœux que vous incarnassiez
Et que vous accumulassiez.
En échange d'vos ch'veux qu'vous m'offrîtes,
C'est avec joie que vous me prîtes
Les mèches que vous désirassiez
Car j'voulus bien que vous m'éméchiez.

{Refrain:}
Amer, amer destin du cœur
Quand un beau jour nous constatâmes
Qu'nos ch'veux lâchaient nos crânes vainqueurs,
Dès lors nous nous déplumardâmes

Vous n'm'aimiez plus, fallait que j'eusse
Bien des forces pour que je pusse
Prendre mon cœur sans qu'vous l'retinssiez
Pour ne pas qu'vous l'abîmassiez.
Combien de cruautés vous eûtes
Que de noirs projets vous conçûtes
Pour que vous m'ensorcelassiez
Et que vous me poignardassiez.

{Refrain:}
Amer, amer destin hélas
Il fallait que j' vous oubliasse
Car votre nom, trop m'écervelât
Pour que jamais vous l'répétasse.

 

 

L’amour au passé défini

(Paroles de Géo Koger, musique de Vincent Scotto et Gaston Gabaroch)

 

C’est sur la place de la Mad’leine

Que nous nous connûmes un beau soir

Vous aviez une allure hautaine

Et moi j’avais des souliers noirs.

 

Vous traversâtes,

Vous vous r’tournâtes,

M’examinâtes

Un soir, un soir...

Vous m’attendîtes,

Vous me sourîtes

Et vous blêmîtes

Un soir, un soir...

Comme je n’vous parlais pas, vous n’répondîtes rien

Mais l’aveu de mon cœur vous l’devinâtes bien

Et vous le crûtes

Lorsque vous sûtes

Car vous vous tûtes

Un soir, un soir...

 

Nous prîmes le porto en silence

Vous grignotâtes quelques anchois

Puis ensuite sans trop d’résistance

Vous m’accompagnâtes chez moi

 

Vous vous assîtes

Vous éteignîtes

Vous m’étreignîtes

Un soir, un soir...

Vous m’énervâtes,

Vous m’affolâtes,

Vous m’épatâtes

Un soir, un soir...

Vous frôlâtes mes lèvres en m’appelant mon rat

Vous fermâtes les yeux et soudain dans vos bras

Vous me reçûtes

Et puis vous m’eûtes

Tant que vous pûtes

Un soir, un soir...

 

Hélas les amours sont fragiles

Je le reconnais maintenant

Bientôt je rompis notre idylle

Et je vous trompai lâchement

Vous m’soupçonnâtes

Vous m’épiâtes

Vous me pistâtes

Un soir, un soir...

Puis vous surgîtes

Vous me surprîtes

Et vous m’haïtes

Un soir, un soir...

Vous me traitâtes à tort de menteuse et d’indigne

Et de votre gousset sortîtes un Browning

Vous vous visâtes

Vous vous ratâtes

Et vous caltâtes

Un soir, un soir...

Lire la suite

L'amour imparfait...

29 Décembre 2020 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

L’amour à l’imparfait du subjonctif 
 

Oui, dès l’instant où je vous vis,
Beauté farouche, vous me plûtes; 
De l’amour qu’en vos yeux je pris, 
Sur-le-champ, vous aperçûtes. 
Mais de quel air froid vous reçûtes,
Tous les soins que je vous offris! 

Combien de soupirs je rendis? 
De quelle cruauté vous fûtes? 
Et quel profond dédain vous eûtes  
Des gros tourments que je souffris! 
En vain je priai, je gémis. 
Dans votre dureté vous sûtes, 
Mépriser tout ce que je fis; 
Mais un jour je vous écrivis 
Un billet tendre que vous lûtes 
Et je ne sais comment vous pûtes 
De sang-froid voir ce que j’y mis. 
Ah fallait-il que je vous visse,
Fallait-il que vous me plussiez

Qu’ingénument je vous le dise, 
Qu’avec orgueil vous vous tussiez; 
Fallait-il que je vous aimasse, 
Que vous me désespérassiez 
Et qu’en vain je m’opiniâtrasse, 
Qu’à vos pieds je me prosternasse 
Pour que vous m’assassinassiez! 


D’Alphonse Allais 

Source: «Pour tout l'or des mots» 
Claude Gagnière, Bouquins, Robert Laffont 1996 

Lire la suite

Un robot qui lit…

18 Octobre 2019 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Prolexis, c'est quoi?

Il y a de cela une bonne dizaine d’années, l’éditeur du quotidien qui m’employait nous avait installé un logiciel de correction orthographique. Ce dernier est pratique pour détecter les inversions de lettres, les fautes de frappe que chacun déplore.

Sceptiques, les correcteurs surnommés les Pères Virgule ont rétorqué que les avis mortuaires flanqués de noms propres et les termes liés à la rubrique sportive ne pouvaient pas être corrigés par ces robots.

Sifranc le correcteur s’est dit, de guerre lasse : « On doit se faire à son travail. »

En soumettant la même phrase dans le logiciel de l’époque, ce dernier avait laissé passer cette phrase :

Mets île doigt ce fer ah sont travaille

Mon correcteur électronique actuel vient de souligner en rouge « travaille », comme unique faute.

Le rédacteur en chef de l’époque prétendait que ce fameux Prolexis corrigerait même la grammaire, j’attendais le moment propice pour lui montrer ses faiblesses.

Trois jours plus tard, un correspondant du journal annonçait dans son article un concert de

Corps des Alpes à la salle de spectacle

Je cours dans son bureau et je lui demande : « On laisse passer ? »

Nom de diou, corrige-moi ça ! »

Tout récemment, alors que je suis retraité, je n’ai pas été étonné de lire le rectificatif d’ArcInfo qui regrettait l’intervention du correcteur automatique qui avait tronqué la région du Val-de-Ruz par Valdrague. C’est parfois délicat de gérer cette technologie en répondant, dans le stress par OK (valider la proposition de correction) ou par Ignorer (quand la proposition est hors de propos). Un clic de souris de trop et c’est foutu...

 

Une aubaine pour les resquilleurs

Dans un autre domaine, les Chemins de fer suisses (CFF) ont supprimé petit à petit les contrôles de billets à bord. Actuellement en manque d’une soixantaine de contrôleurs, on peut lire dans Le Matin : «La présence réduite aura non seulement une influence sur le taux de resquillage mais également sur la sécurité des passagers, ainsi qu’une perte de confiance de la clientèle ».

Moralité (mort alité)

Séances de rédaction

En séance de rédaction, le même rédacteur en chef s’interrogeait sur le nombre de fautes en progression. Et Sifranc de lui rétorquer : « En mettant la moitié moins de savon de Marseille dans la lessive, ma mère se plaignait que son linge sortait moins blanc que d’habitude ! »

Lire la suite

Quid de l'écriture inclusive

18 Octobre 2019 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Vraiment pas très fun...

Vraiment pas très fun...

Qui saura appliquer ça à la lettre?

L’écriture inclusive sépare les deux genres par des points centrés, dits médians. Voyez plutôt:

Cher·ère·s lecteur·trice·s, êtes-vous déterminé·e·s à appliquer la forme d’écriture neutre, non sexiste, qui a pour objectif d’établir la parité femme/homme dans la langue française? 
Je m’y suis essayé en y consacrant beaucoup de temps.

 

Le sujet épicène

En plus de la composition du point médian, la langue épicène doit être surveillée de près, jugez plutôt :

« Les droits humains » plutôt que « Les droits de l’homme ».

La langue allemande, plus neutre, a la solution : ein Mann, ein Mensch…

L’écriture inclusive favorise l’accord avec le sujet le plus proche du verbe, ce qui a pour résultat phonique : Les hommes et les femmes sont belles (sic).

À mon avis, les linguistes devraient d’abord exiger la reconnaissance du COD se rapportant au genre féminin pour éviter d’entendre ceci :

Jacqueline raconte à la TV : « J’avais rencontré Claudine au bord d’une route. Je l’avais PRIS en auto-stop. » On écrit « prise » et on prononce PRISE par respect de la syntaxe et du sexe. Celui même que les féministes défendent !

Sur une chaîne française, une aspirante policière explique son premier traumatisme ressenti sur un lieu d’accident : « Bien sûr, la découverte d’une personne sans vie reste toujours un moment pénible pour moi et mes copines de la police. On n’est pas des surhommes ! »

 L’Académie française qualifie l’écriture inclusive de péril mortel, ces nouvelles marques orthographiques et syntaxiques amènent la langue française vers un apprentissage plus complexe, brouillé, à la limite de l’illisibilité. Les Immortels ont quand même cinq femmes dans leurs rangs. Vont-ils inclure les ambassadeur·rice·s dans la vénérable institution des Immortel·le·s ?

Les correcteurs ont toujours combattu le sexisme en accueillant la cheffe, la procureure, la syndique, l’entraîneure de volley (parce que l’entraîneuse faisait trop poule), l’écrivaine, etc.

Au jeu télévisé de TF1, le gagnant obtient le titre de Maître de midi. Pour la gagnante en titre, l’animateur Jean-Luc Reichmann avait énoncé avec raison : « Caroline est la nouvelle Maître de midi ! » On n’imagine pas une Maîtresse de midi…

Les mots épicènes

Il s’agit de termes dont la forme ne varie pas, que la personne désignée soit une femme ou un homme.

Exemples : les fonctionnaires, les propriétaires, les interprètes, les élèves, les enfants.

Mais cette règle de la langue épicène se heurte à d’autres mots non « féminisables » : notre FUTUR bébé sera une fille, assisté(e) par un sage-homme ; une mannequine ;
une guide (Il avait un joli nom MON guide, Nathalie ! Faudra-t-il exhumer Gilbert Bécaud pour le faire chanter Elle avait un joli nom ma guide ?)

Qu’en pensent les partisan·e·s de l’écriture inclusive ?

Précision du soussigné
Je ne m’oppose pas à la reconnaissance féminine qui fait enfin sa place dans la langue française, mais utilisons des génériques aussi vite que possible et aussi lentement que nécessaire : l’équipe médicale, le personnel hospitalier, les secours vs les sauveteurs et sauveteuses, le corps des sapeurs-pompiers vs les sapeuses-pompières ! J'ai même découvert récemment "quelqu'une" et "une individue" sur un site dédié !

Commençons par surveiller les bons accords du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir afin de bien identifier la personne dont on parle. Cette règle fondamentale, méprisée par la Fédération Wallonie-Bruxelles, est bien plus simple à enseigner que la syntaxe inclusive exigeant d’accorder au plus proche.

Francis Choffat

NB : Pour écrire cet article avec prévenance, j’ai été aidé en lisant le Guide offert par ma vénérable collègue Patricia Philipps Femme, j’écris ton nom, paru en 1999. Stupéfait, j’y découvre une parité impossible à résoudre : le couturier passe dans l’opinion publique pour un créateur, la couturière pour une petite main.

Documentation : Centre national de la recherche scientifique/Institut national de la langue française.

Lire la suite

Le passé pas si simple...

5 Juillet 2019 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Le passé pas si simple...

L'emploi du passé simple

Se put-il que déjà vous le lûtes

 

À en perdre son latin
Non! Ce n'était pas chose évidente que cette conversation en langue morte. Et pourtant je la tins (du verbe tenir).


Le mime était le don de l’artiste Marceau
Hier, nous achetâmes le disque d'un spectacle de Marcel Marceau et, tout de suite, nous le mîmes (du verbe mettre).


La marque Volkswagen avait sorti le modèle Passat
Vous avez mis à la casse votre vieille voiture allemande? Vous souvient-il qu'un jour vous me la passâtes? (du verbe se passer).


Le béton, la pute et la truelle...
Bien que vous ayez cessé d'être une prostituée, un jour vous le pûtes (du verbe pouvoir).


Un devin
Merlin n'était qu'un simple mortel jusqu'à ce qu'enchanteur il devint (du verbe devenir).


Des plumes d’indiens
Deux vieux acteurs hollywoodiens discutent:
– Te rappelles-tu ce western où nous jouions les indiens?
– Oh oui! Et je sais que nous nous y plûmes (du verbe plaire).
 
Manteau bouffé par les mites
Vous saviez que ce manteau était tout pelé... Alors pourquoi, à la réception d'hier soir, le mîtes-vous? (du verbe mettre).


Un vin vieilli en fût de chêne
C'est dans ce tonneau que notre vin vieux fut (du verbe être).
 
La prime au mérite
On nous offrit une augmentation et, bien sûr, nous la prîmes (du verbe prendre).


Les moines sont vêtus de bure (grosse étoffe brune)
Les moines brassèrent la bière et la burent (du verbe boire).


Le dieu de l’islam, c’est Allah
Comme tout bon musulman qui se respecte doit s'y rendre au moins une fois, cet été à La Mecque il alla (du verbe aller).


Boire le vin quand il est tiré
C'est bien parce que vous m'avez invité à goûter votre beaujolais que je vins (du verbe venir).


Jean-Paul Marat mort dans son bain
Charlotte Corday cacha le poignard en son sein et, à l'idée du crime qu'elle allait commettre, elle se marra (du verbe se marrer).


Tu t’incrustes assez!
Que la crevette était un insecte, vous le crûtes assez (du verbe croire).


Le saint suaire
Pendant leur méditation sur la mort du Christ, à grosses gouttes ils suèrent (du verbe suer).


L’émir est le chef musulman
Pour les prochaines vacances, l'idée d'aller en Arabie Saoudite ils émirent (du verbe émettre).


Les commerces en faillite
Heureusement que vous avez retrouvé des capitaux! Car mettre la clé sous la porte vous faillîtes (du verbe faillir).


Conclusion sans vers et sans rimes
Nous conjuguâmes au passé simple et nous rîmes (du verbe rire).

Lire la suite

Le franglais

29 Mai 2019 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Petit lexique à l'usage des étrangers voyageant
en francophonie

after-shave: après-rasage
afterwork: l'après-turbin

baby-sitter: garde d'enfant
badge: insigne
beamer: projecteur (branché sur un ordinateur)
best-of: florilège
best-seller: succès de vente

black-out: silence, occultation
boom: hausse soudaine
boss: patron
booster: dynamiser
brainstorming: remue-méninges
brain-trust: équipe de spécialistes
break: rupture, pause, brisure
briefing: réunion (d'information)
brushing: séchage à la brosse
business: affaires
by night: de nuit

caddie: chariot
casting: distribution (artistique)
challenge: défi
charter: vol affrété
check-list: contrôles
check-up: bilan de santé
clash: choc d'opinions
clean: net
coach: entraîneur d'une équipe
cockpit: poste de pilotage
come-back: retour, rentrée
compact disc: disque compact
cool: détendu
corn flakes: flocons de maïs
crack: champion
crash: fracas, chute d'un avion, scandale
crasher, se: s'écraser
crooner: chanteur de charme
crowdfunding: financement participatif

coworking:  espace de travail partagé, réseau encourageant l'échange et l'ouverture
cutter: trancheur

débriefing: bilan, rapport, récapitulatif, analyse (selon le contexte)
derrick: tour de forage
design: stylisme, esthétique industrielle
digital: numérique
discount: rabais, ristourne
dispatcher: répartiteur
doping: dopage
drink: boisson
driver: conducteur
dry: apéritif sec
duty free shop: boutique franche

escalator: escalier roulant

fake news: infox
fair-play: loyal, franc jeu
fast-food: resto-pouce
ferry-boat: transbordeur
flash: une dépêche éclair
flashmob: mobilisation éclair
forcing: forçage
freezer: congélateur

gadget: truc, bidule
garden center: jardinerie
glass: verre à boire
goal-average: résultats comparés

happy end: fin heureuse
has been: acteur fini
hit-parade: palmarès
hobby: passe-temps, violon d'Ingres
hoax: canular
hold-up: attaque à main armée
hovercraft: hydroglisseur

in: à la mode
interview: entretien

jet: avion à réaction
job: emploi, situation

kidnapping: rapt, enlèvement d'enfant
kit: montage

label: marque, estampille
leader: chef, éditorial
leadership: conduite, direction
leasing: location-vente
lifting: lissage 
littering: détritus abandonnés dans la rue et engendrant des coûts à la collectivité

lobby, lobbies: groupes de pression (politique), d'intérêts (industriel), d'influence (les médias, la recherche, les pouvoirs publics)
look: aspect, allure

mailing: publipostage
master: maître
mixer: mélangeur
mobilhome: auto-caravane
must: ce qui se doit, impératif

newsletter: infolettre (internet)
new-look: style nouveau
night-club: boîte de nuit
nominé: sélectionné, distingué
no-show, le: annulation non signalée
  (suggestion du correcteur: poser un lapin)
non-stop: continu, ininterrompu

off: hors champ
off-shore: en mer
OK: ça va
one-man-show: récital
open: libre, tournoi ouvert
out: dehors, ancien
overdose: surdose

pacemaker: stimulateur cardiaque
pack: paquet
parking: parc-auto
patchwork: assemblage
penalty: pénalité
pep, punch: dynamisme, vitalité, entrain
pipe-line: oléoduc, gazoduc
planning: plan, programme
play-back: postsonorisation
pole position: première place
polish: brillant
pool: groupe, équipe
pop-corn: maïs éclaté
poster, un: une affiche
pressing: pressage
punk: voyou, affreux

racket: chantage
remake: copie, refonte
round: reprise
round-up: tour de table
royalties: redevance
rush: ruée

sales: soldes
scoop: nouvelle sensationnelle, information prioritaire
score: marque
script: scénario, découpage
self-control: maîtrise de soi
self-service: libre-service
set: manche, napperon
sexy: sensuel
shoking: choquant
shoot: tir
shop: boutique
shopping: achats, emplettes
show: spectacle
single: chambre particulière
skate-board: planche à roulettes
sketch: saynètes
skinhead: tête rasée
snack-bar: bar-restaurant
speaker: annonceur
sponsor: commanditaire
spot: message, projecteur
spray: vaporisé, atomisé
standard: norme, étalon
starting-block: bloc de départ
stress: tension, trouble
strip-tease: effeuillage
supporter: partisan
surbooking: surréservation
sweat-shirt: pull léger
sweater: chandail

talk show: entretien télévisé
tanker: pétrolier, navire-citerne
tax free shop: boutique franche
team: équipe
teenager: adolescent
thriller: polar
tilt: déclic
timing: calendrier, minutage

top niveau: sommet
tour operator: voyagiste
traveller's check: chèque de voyage
tuner: syntoniseur

underground: marginal

walkman: baladeur
week-end: fin de semaine


Sifranc vous souhaite une jolie dominique
Venant de dominical (dimanche), le terme dominique pour week-end n'a pas vraiment eu l'écho espéré par les linguistes!

wellness: bien-être

Prononcer juste les mots anglais a de l'importance:
today veut dire aujourd'hui, si vous ne prononcez pas de manière précise, votre réservation commandée au téléphone de l'hôtel, vous devrez vous expliquer ultérieurement pourquoi vous ne restez pas deux jours, inscrits sous two days.

Prononciation:

today or two days?

littering: détritus traînant sur la voie publique

vintage: d'une autre époque

picture: image

revival: regain de vie, retour en grâce

purchased: acheté (mais pas encore aux poursuites... dérision)

picture et revival sont aussi pénibles à prononcer que departure à Heathrow... 

Des habits sales ou soldés au black?Des habits sales ou soldés au black?Des habits sales ou soldés au black?

Des habits sales ou soldés au black?

Lire la suite

Maux et mots de tête

15 Avril 2019 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Langue fourchue

Maux et mots de tête

Les noces de lassitude...

1 an        noces de coton

2 ans      noces de cuir

3             noces de froment

4             noces de cire

5             noces de bois

6             noces de chypre

7             noces de laine

8             noces de coquelicot

9             noces de faïence

10           noces d’étain

11           noces de corail

12           noces de soie

13           noces de muguet

14           noces de plomb

15           noces de cristal

16           noces de saphir

17           noces de rose

18           noces de turquoise

19           noces de cretonne

20           noces de porcelaine

21           noces d’opale

22           noces de bronze

23           noces de béryl

24           noces de satin

25           noces d’argent

26           noces de jade

27           noces d’acajou

28           noces de nickel

29           noces de velours

30           noces de perle

31           noces de basane

32           noces de cuivre

33           noces de porphyre

34           noces d’ambre

35           noces de rubis

36           noces de mousseline

37           noces de papier

38           noces de mercure

39           noces de crêpe

40           noces d’émeraude

41           noces de fer

42           noces de nacre

43           noces de flanelle

44           noces de topaze

45           noces de vermeil

46           noces de lavande

47           noces de cachemire

48           noces d’améthyste

49           noces de cèdre

50           noces d’or

51           noces de camélia

52           noces de tourmaline

53           noces de merisier

54           noces de zibeline

55           noces d’orchidée

56           noces de buis

57           noces d’azalée

58           noces d’érable

59           noces d’olivier

60           noces de diamant

61           noces de platane

62           noces d’ivoire

63           noces de lilas

64           noces d’astrakan

65           noces de palissandre

66           noces de jasmin

67           noces de chinchilla

68           noces de granit

69           noces de mélèze

70           noces de platine

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>