Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Les gentilés

8 Février 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

Un site qui répertorie le surnom des habitants

http://www.habitants.ch/

Le gentilé ou ethnonyme est le nom donné aux habitants d'un lieu, pays, région, etc.

 

Jura bernois
 

Corcelles, Corcellois, Corcelloises

Corgémont, Curgismondains, Curgismondaines

Court, Courtisans, Courtisanes

Evilard, Evilardiens, Evilardiennes

Grandval, Gravallons, Gravallonnes

Lyss, Lyssois, Lyssoises

Nidau, Nidowiens, Nidowiennes

Nods, Niola

Perrefitte, Beutchins, Beutchines

Plagne, Plagnards, Plagnardes

Romont, Rominats, Rominates

Saint-Imier, Imériens, Imériennes

Tavannes, Tavannois, Tavannoises

Tramelan, Tramelots, Tramelotes

 

Canton du Jura

 

Ajoie, les Ajoulots, Adjolats

Asuel, Verméchés

Bassecourt, Patas

Boncourt, Boncourtois, Boncourtoises

Bourrignon, Canards

Bure, Burets, Burettes

Courchavon, Baquétrons

Courfaivre, Mergats

Courrendlin, Courrengeaux, Courrengelles

Courtételle, Guégelles

Delémont, Delémontains (ville); les Vadais (Vallée)

Develier, Escargots

Fontenais, Tchais

Grandfontaine, Gueillemetins, Gueillemetines

Lajoux, Djoulais, Djoulaises

Le Noirmont, Noirmoniers

Les Bois, Rudisylvains

Les Breuleux, Breulotiers, Breulotières

Les Genevez, Dgenevésais

Moutier, Prévôtois, Prévôtoises

Movelier, Mulets

Pleigne, Geais

Porrentruy, Bruntrutains, Bruntrutaines

Soulce, Soulçais ou Soulçattes

Vermes, Vermais, Vermaises

Vicques, Vicquois, Vicquoises

 

Canton de Neuchâtel

 

Auvernier, Perchettes

Bevaix, Bevaisans, Bevaisannes

Bôle, Bôlois, Bôloises

Boudevilliers, Malabars

Boudry, Boudrysans, Boudrysanes

Boveresse, Grenouillards

Brot-Dessous, Brotiers, Brotières

Brot-Plamboz, Brotiers, Brotières

Buttes, Butterans, Butteranes

Chézard-Saint-Martin, Les Gaguelets

Coffrane, Anons

Colombier, Colombinois, Colombinoises (les Roille-Bots)

Corcelles-Cormondrèche, Casses-écuelles ou Cormontants

Cornaux, Corbanetchs

Cortaillod, Carcoies (ou Carquoies)

Couvet, Covassons, Covassonnes

Dombresson, Bourdons

Enges, Engeois, Engeoises

Engollon, Renailles

Fenin - Vilars - Saules (La Côtière)

Bons voisins (Fenin),

Couennes de lard (Vilars),

Fourmis rouges (Saules)

Fleurier, Fleurisans, Fleurisannes

Fontainemelon, Bornicans, Bornicanes

Fontaines, Lèchebeurcanes

Fresens, Guêpes

Gorgier, Bélins, Bélines

Hauterive, Altaripiens, Altaripiennes

La Brévine, Bréviniers, Brévinières

La Chaux-de-Fonds, Chaux-de-Fonniers, Chaux-de-Fonnières

La Chaux-du-Milieu, Chauliers, Chaulières

La Côte-aux-Fées, Niquelets

La Sagne, Sagnards, Sagnardes

Le Cerneux-Péquignot, Cerneuniers, Cerneunières

Le Landeron, Landeronnais, Landeronnaises

Le Locle, Loclois, Locloises

Le Pâquier, Corbées

Les Bayards, Bayardins, Bayardines

Les Brenets, Brenassiers, Brenassières

Les Geneveys-sur-Coffrane, Girafes

Les Hauts-Geneveys, Geneveysans, Geneveysanes

Les Planchettes, Planchottiers, Planchottières

Les Ponts-de-Martel, Ponliers, Ponlières

Les Verrières, Verrisans, Verrisannes

Lignières, Lignièrois, Lignièroises

Marin-Epagnier, Marinois, Marinoises

Montalchez, Feratchîvras

Môtiers, Môtisans, Môtisanes

Neuchâtel, Neuchâtelois, Neuchâteloises

Noiraigue, Néraouis, Néraouies

Peseux, Subiéreux, Subiéreuses

Rochefort, Rochefortois, Rochefortoises

Saint-Blaise, Saint-Blaisois, Saint-Blaisoises

Saint-Sulpice, Saint-Sulpisans, Saint-Sulpisanes

Travers, Traversins, Traversines

Valangin, Valanginois, Valanginoises

Vaumarcus, Ecureuils

Villiers, Puisoirs

Les gens d'ici, les surnoms et les gens d'ailleurs

 

Toponymes et métropoles

Canton de Neuchâtel :

les deux surnoms du Haut et du Bas :

   les Chaux-de-Fonniers, les Meuqueux

   les Neuchâtelois, les Britchons

 

La Grande Béroche:

Les Bérochaux, la population bérochale

mais la région de la Béroche

 

Estavayer-le-Lac, les Staviacois

La Gruyère, les Gruériens (idem pour les habitants de Gruyères)

Morat, les Moratois

 

Les Breuleux, les Breulotiers

Courrendlin, les Courrengeaux, les Courrengelles

Franches-Montagnes, les Francs-Montagnards,

   les Franc-Montagnardes

Les Genevez, les Dgenevésais

Lajoux, les Djoulais

Porrentruy, les Bruntrutains

Corgémont, les Curgismondains

Moutier, les Prévôtois

Saint-Imier, les Imériens

Martigny, les Martignerains

Schwytz, les Schwytzois qui jouent de la schwyzoise

Zurich, les Zurichois

 (photo d'illustration dr / C'est ma question 5.03.2020 RTS)

Amsterdam, les Amstellodamois

Besançon, les Bisontins

Saint-Etienne, les Stéphanois

Saint-Malo, les Malouins

Pontarlier, Pontissaliens

Libye, Libyens (souvent faux: Lybiens)

Majorque, Majorquins

Québec, Québécois

Venezuela, Vénézuéliens

Jérusalem, les Hiérosolymitains ou Hiérosolymites

Istanbul, les Stambouliotes

Japon, les Nippons et Nippones

Lire la suite

Localités bilingues

8 Février 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

 

Lire la suite

Un vivier de mots et d'expressions

16 Mars 2017 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Jouer avec la langue

Un vivier de mots et d'expressions
Un vivier de mots et d'expressions
Un vivier de mots et d'expressions
Un vivier de mots et d'expressions

Ce que vous trouvez dans les définitions de mes jeux

Les mots et expressions glanés dans mes jeux :

Un œil-de-bœuf > lucarne à fenêtre ronde ou ovale

Un éclair au chocolat > pâtisserie en pâte à choux, fourrée de crème pâtissière avec glaçage au chocolat

Arcade sourcilière > os frontal au-dessus des yeux; jardinerie, arcade arche de décoration pour plantes grimpantes.

 

LEÇON de chant

Le Chant des sirènes

Céder au chant des Sirènes, se laisser tenter  

Sirènes d’alarme

Alarme danger

Danger de mort

Mort dans le sens décédé (Feu mon oncle)

FEU  mot connecté final

Le Tirage d’un journal et celui d’un bon Feu 

Le Canard pour désigner un Journal

Palme de Canard

… à l’Huile et l’huile de Palme

SARDINE

(Jeu No 33)

 

Gratte-cul > cynorhodons d'un églantier

Cul de bouteille > terme utilisé notamment pour décrire des lunettes comportant des verres correcteurs particulièrement épais

Tambour battant: mener rapidement, résoudre un problème tambour battant

Des mots pêle-mêle. - Un poste de radio FM, un timbre-poste et le timbre d'une cloche avec son battant...

Le salon-lavoir qui utilise de la poudre à lessive et la poudre à canon et le piston de ce dernier, homophone avec les pistons d'une trompette...

 

> EAU du puits

Le mineur descend par le puits de charbon

Jeune enfant encore mineur

Un enfant de chœur

Le chœur de l’église

Mot final connecté:

FIDÈLE (un fidèle de l’Église)

Un pilier d’église (un fervent, un dévot)

Le pilier d'un pont

On fait le pont en prenant un congé de plusieurs jours

On prend congé de quelqu'un en lui disant « adieu »

Le salut peut être un adieu

> ARMÉE du Salut

(Jeu No 26)

 

Prendre de la bouteille vieillir ; acquérir de l'expérience ; acquérir de la maturité

Des larmes de crocodile larmes feintes destinées à émouvoir et tromper l'entourage;  larmes simulées

Anguille sous roche: il y a quelque chose de caché ; l'affaire n'est pas claire

Un vent à décorner les bœufs, un vent très violent signifie: l’écornage provoque des saignements qui attirent les mouches et autres insectes, ce qui n'est pas bon pour les plaies. Les paysans, profitant du fait que les mouches sont absentes les jours de grand vent, pratiquaient l'écornage pour que la plaie sèche et cicatrise facilement.

Tirer les marrons du feu se donner de la peine pour le seul profit d'autrui ; être celui qui tire profit de la situation est donc une mauvaise interprétation de cette expression, mais couramment utilisée.

Faire long feu traîner en longueur; échouer; ne pas réussir; manquer son but; ne pas partir; en parlant d'une arme à feu; durer longtemps; mal utilisé dans le langage courant: «Il ne va pas faire long feu dans son entreprise» dirait le contraire d’une personne souhaitant l’échec de quelqu’un.

Une épée de Damoclès : péril imminent et constant ; danger qui plane sur quelqu'un

Jeter le bébé avec l’eau du bain: perdre de vue l'essentiel ;  pécher par excès de zèle

Au temps pour moi / Autant pour moi (ne pas confondre !) Repentir d'une faute commise. « Je me suis trompé. Reprenons depuis le début (temps) de la discussion. Au temps pour moi ».

On connecte quoi avec quoi ?

Exemple d’une connexion réussie: le clou et le marteau car l’un est tributaire de l’autre / a un point commun / un lien / dépendants l’un de l'autre.

Connexions refusées : les particules « en », tels que « en fer », « en bois », etc.

permises : « à », moule à gaufres, moulin à poivre, etc.

« de » accepté: lune de miel, etc.

pas de synonymes, pas d'adjectif sauf pour « pleine lune », Mardi gras, le veau gras, le sang bleu.

En principe, j'ai évité les verbes, mais on a le "lâcher-prise" qui connecte "lâcher la grappe", mais c'est une exception!

Connexions permises, les surnoms : le canard pour désigner un journal

Sont les bienvenues :

Les expressions comme « la fleur au fusil », « sur le fil du rasoir »

Les jeux de mots

un enfant mineur / un mineur de fond ou le tirage d’un journal / le tirage d’un bon feu

 

Littérature / Cinéma 

Les Fleurs du mal, L'âme du vin (Charles Baudelaire) 

L'aile ou la cuisse, Le Blé en herbe, Un Violon sur le toit, Rio Bravo, Tambour battant, Le Quai des Brumes Le Lièvre et la Tortue (La Fontaine)

Chansons de Georges Brassens: Une (jolie) fleur dans une peau de vache et La chasse aux papillons;

… et de Serge Gainsbourg: Couleur Café

 

Expressions à découvrir

Une mise à l'index

Le chas d'une aiguille (trou)

Anguille sous roche

Clair comme de l'eau de roche

De l'eau qui coule sous les ponts

Un pont de grange

Une aiguille dans une botte de foin

Le chat de gouttière

L'herbe à chat (elle lui permet de dégurgiter)

Une force de la nature

Tomber sur un os (difficulté)

Une peau de chagrin

Une âme en tourmente (âme tourmentée)

Un livre à lire / Une livre de pain

Pain bâtard*, pain fantaisie vendu en boulangerie par demi-livre

Un cave** / Une cave

L'âge de la sagesse / Une dent de sagesse

Le cheval de trait

Le fruit d'une union / Le fruit de la passion

Prendre des proportions de plus en plus importantes

(à propos d'un événement, d'un phénomène)

Jeux de mots (un cave est un peu bâtard)

* Bâtard (au figuré)

Qui tient de deux genres différents

ou qui n'a pas de caractère nettement déterminé

** Un cave (argot) 

Celui qui se laisse duper; qui n'est pas du «milieu»

Les mots contenus dans mes 20 premiers jeux

Avoir un fil à la patte

Un croche-patte

Se mettre bille en tête

Tuer le veau gras

Le Mardi gras

Avoir du pain sur la planche

Le fromage et ses religieuses

Un cordon de police, le cordon policier

L’arbre à palabres

Le zinc du bar

Une main courante

Avoir du sang bleu

La couleur bleu roi de la noblesse

Au service du Roi

Un œil-de-bœuf > lucarne à fenêtre ronde ou ovale

Un éclair au chocolat > pâtisserie en pâte à choux, fourrée de crème pâtissière avec glaçage au chocolat

Arcade sourcilière > os frontal au-dessus des yeux; jardinerie, arcade arche de décoration pour plantes grimpantes

Le Chant des sirènes

Céder au chant des Sirènes, se laisser tenter 

Mort dans le sens décédé : feu mon oncle

Le Tirage d’un journal et celui d’un bon Feu

Le Canard pour désigner un Journal

Palme de Canard

Huile et l’huile de Palme

Gratte-cul > cynorhodons d'un églantier

Cul de bouteille > terme utilisé notamment pour décrire des lunettes comportant des verres correcteurs particulièrement épais

Coup de boule > coup porté à quelqu'un avec sa propre tête (façon Zidane…)

Avoir pignon sur rue > avoir une certaine notoriété

Prendre des vessies pour des lanternes > être naïf

se faire des illusions, se tromper grossièrement. Origine et définition: des vessies de porc étaient autrefois gonflées et séchées pour servir de récipient, mais qui, profitant de la transparence de leur paroi, étaient parfois utilisées en lanternes de secours, une fois une bougie allumée placée dedans.

Potron-minet > de bon matin, dès l'aube

Langue de chat > biscuit au chocolat

Ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire la grimace > être malin comme un singe

La langue de bois > parole qui ne répond pas à la question posée

La soupe à la grimace > de mauvaise humeur, faire la gueule

Être soupe au lait > se mettre facilement en colère

Le lait d'ânesse > vertu curative, soins de la peau

Payer en monnaie de singe > ne pas s'acquitter d'une dette, escroquer

 

OUTILS une machine-outil

CROCHET l'outil même ou le porte-outil

DÉTOUR faire un crochet par le bord du lac

Une ÉTAPE cycliste en boucle

Une BOUCLE de cheveux

Une chute de CHEVEUX

Le déclin est une CHUTE

La FIN est un DÉCLIN

(Jeu No 28)

 

L'Axe du mal, expression utilisée dans le cadre de la guerre en Irak (2003).

Faire la sourde oreille

Le marteau et l'enclume de l’oreille

Le marteau enfonce le clou

 

 

Sur le fil du rasoir : situation dangereuse qui peut mal finir

Une montre de poche est appelée aussi oignon

Une dame de rang : ancienne distinction qui répondait d’un haut rang

S’aligner en rang d’oignons

Le coup de pied de l’âne : coup du faible donné au plus fort

Un moulin à paroles : personne très bavarde

Le plancher des vaches : la terre ferme

Une peau de vache : personne méchante

Sauter du coq à l’âne : passer sans transition d’un sujet à un autre

Une monnaie de singe : sans valeur, abusive

Être franc du collier : avoir une grande franchise

Se mettre la corde au cou : se marier; être sous l’emprise de quelqu'un

La chasse aux sorcières : persécution injuste

La fleur au fusil : avec insouciance ou courage

À la fortune du pot : à la bonne franquette

Aller au violon, c’est au cachot, en prison

Cour des miracles : repaire de mendiants malfamés

Faire l’autruche : refuser de faire face à la réalité

Se mettre le doigt dans l’œil jusqu’au coude

Une main courante

Avoir un poil dans la main

La mainmise

Une entrée en bouche / Une mise en bouche

Une entrée en bourse

Des intérêts boursiers

Des gouttes d'eau

Avoir l'eau à la bouche

Avoir les larmes à l'œil

Des larmes de colère

Le chas d'une aiguille (le trou où l’on passe le fil)

Anguille sous roche

Clair comme de l'eau de roche

De l'eau qui coule sous les ponts

Un pont de grange

Une aiguille dans une botte de foin

Une force de la nature

Tomber sur un os (difficulté)

Une peau de chagrin

Une âme en tourmente (âme tourmentée)

Un livre à lire / Une livre de pain

Pain bâtard, pain fantaisie vendu en boulangerie par demi-livre

Un cave / Une cave

Un cave (argot) signifie bâtard

Celui qui se laisse duper; qui n'est pas du «milieu»

L'âge de la sagesse / Une dent de sagesse

Le cheval de trait

Le fruit d'une union / Le fruit de la passion

Avoir des difficultés à subvenir à ses besoins

Prendre des proportions de plus en plus importantes

Ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire la grimace > être malin comme un singe

La carotte et le bâton pour faire avancer une bête de somme, un âne bâté > incitation / récompense

Le lait d'ânesse > vertu curative, soins de la peau

Payer en monnaie de singe > ne pas s'acquitter d'une dette, escroquer

Instructif et ludique 

 

Les mots et expressions sortis de mes jeux

Avoir les larmes à l'œil

Des larmes de colère

La croix et la bannière > beaucoup de formalités compliquées

Réglé comme du papier à musique > précis comme une horloge

Un avion de papier

Ramasser un savon est un blâme, essuyer une réprimande

Le lavage de cerveau > manipulation mentale

Avoir une cervelle de moineau > tête de linotte, creuse

Avoir les nerfs à fleur de peau

Une {jolie} fleur dans une peau de vache (Brassens)

Pile ou face

Regarder en face des yeux

Faire des yeux de biche > regard langoureux pas désintéressé…

Enlever une épine du pied

Prendre le chemin des écoliers > choisir le chemin le plus long pour flâner

L’adret par rapport à l’ubac est la partie ensoleillée d’une vallée

En dents-de-scie > irrégulier

Son cheval de bataille > son sujet favori

Le chant du cygne > ultime œuvre de qqn

Le cri du dindon est le glouglou, le dindon glougloute

Être le dindon de la farce > être dupé comme une andouille

Être la vache à lait > être exploité financièrement

Avoir du ventre (bidon), c’est avoir de la brioche !

À cor et à cri > avec insistance

Sortir le cœur d’atout, c’est un coup de chance aux cartes

La cote de la Bourse (la cote du jour) une mise en bourse et une mise à jour

À huis clos > sans que le public soit admis

Lâcher la grappe > cesser d’importuner

Le lâcher-prise > ne plus s’agripper au passé, aller de l’avant

Une prise de bec avec qqn > se brouiller

Variété de chat qui a des poils "écaille de tortue"

Le bec-de-lièvre > malformation congénitale des lèvres

Les rats quittent le navire > seuls les loyaux restent à bord

Le ver est dans le fruit > la situation se dégrade progressivement

Il n'y a pas de roses sans épines > aucun plaisir n'arrive sans une petite peine

Lire la suite

Rétrospective des 3 salons de l'AENJ

19 Novembre 2015 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Dictées

La dictée de Sifranc (2017)

Le dentiste éconduit trouve sa femme au lit avec un mâle dedans !

Les oreilles chastes du jeune candidat de 37 ans, Xavier François, champion d’orthographe venu de France (Doubs) ne l’ont pas rétrogradé. Alors qu’il a subi ce «mal de dent», il s’en sort avec cette unique faute tandis que l’autre prétendant au titre ex aequo un moment, Jacques Menoud, en a commis une ultérieurement dans les éliminatoires, ce qui le place au 2e rang. On trouve l’autre champion fribourgeois Daniel Fattore au troisième.

Tableau à remplir en 3 min chrono... pour départager les ex aequo!

Tableau à remplir en 3 min chrono... pour départager les ex aequo!

Lire la suite

Dictée parsemée d'embûches et joyeusetés

19 Novembre 2015 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Dictées

Voici le corrigé de la dictée de l'AENJ du dimanche 26 novembre 2017

Le mariage de difficultés pour tous

L’apostrophe oubliée au précédent Salon des écrivains, c’est une bagatelle. La dictée d’aujourd’hui sera transgenre. À vous donc de faire la distinction entre le masculin et le féminin. Parfois bizarre! La chienlit, c’est féminin avec la terminaison LIT, le lit où le dentiste éconduit avait trouvé sa femme avec un mâle dedans. Le chiendent est masculin avec une dent finale qui fait mal... Mais on peut utiliser des moyens mnémotechniques pour y voir plus clair. L’asphalte se révèle masculin si on le compare au goudron synonymique. Le mot anthracite peut être comparé au charbon dont le genre dissipe le doute.

Fin pour les -16 ans
- Possibilité d'être jugé dans la catégorie des adultes avec la dictée complète 
- Possibilité aussi de faire la dictée complète par curiosité mais d'être classé chez les moins de 16 ans. 

L’extrême a été dépassé quand les réformistes de l’orthographe ont modifié des règles d’accents alors que l’on n’a pas essayé de simplifier l’algèbre plus compliquée aux yeux des littéraires... L’écritoire de nos aïeux a été remplacée par des claviers portables que les adolescents maîtrisent à la perfection pour échanger des messages, tandis que leur acné est soignée par un dermatologue qui leur a diagnostiqué une allergie aux participes passés. Rassurez-vous, l’opprobre ne sera pas jeté sur vous si vous avez confondu les genres dans cette dictée de l’AENJ. 


Questions subsidiaires (solutions)
Difficile de prendre le ton quand l’octave a été modifiée 
Les fastes se sont déroulés au palais
Mon équerre est cassée 
Attention, l’ivoire est très coûteux
Apogée          M        F     (en rouge ce qui convient)
          

Phrase entendue à la TV:

J'ai eu un espèce de déclic!              Juste              Faux

J'ai eu une espèce de déclic!            Juste              Faux

Les lauréats sont:

1er Xavier François (F), 2e Jacques Menoud (FR), 3e Daniel Fattore (FR).

Ces trois champions d'orthographe sont à féliciter, notamment au 1er rang le jeune homme de 37 ans, un Français du Doubs, qui fait honneur à la jeunesse.

Lire la suite

Article paru dans L'Express et L'Impartial

19 Novembre 2015 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Dictées

Les vices cachés de la langue française

C’est une tradition. Sur le coup de 15h30, les fanatiques de l’orthographe se donnent rendez-vous pour une petite séance de torture, présidée par le grand maître Francis Choffat, éminent correcteur d’imprimerie et récent retraité. La salle réservée à cet effet était comble. Une cinquantaine de masochistes, dont un jeune de 10 ans, ont tenté de décrocher le Graal: le zéro faute. Ce ne sera pas pour cette année. Celui qui est monté sur la plus haute marche du podium a tout de même fait une faute.

Il faut dire que les chausse-trapes du texte, centré sur le genre de certains mots, étaient assez gratinées. On retiendra qu’«apostrophe» est un substantif féminin, de même qu’«algèbre», «écritoire», «acné», «équerre» ou «octave» tandis qu’«opprobre» et «ivoire» et «apogée» sont masculins.

En plus de la dictée, des questions subsidiaires étaient posées pour départager les ex æquo. Apprenez que l’on écrit:

– «Difficile de prendre le ton quand l’octave a été modifiée.»

– «Les fastes se sont déroulés au palais.»

Et n’allez pas écrire, malheureux, «j’ai eu un espèce de déclic», car si «déclic» est masculin, «espèce» reste un mot féminin quoi qu’il arrive.

Mais voici le meilleur, gardé pour la fin. Il était question du «lit où le dentiste éconduit avait trouvé sa femme avec un mâle dedans.» Le sens imposait ici la graphie. Le champion de cette compétition, trompé par la qualité du dentiste cocu, a écrit «avec un mal de dent» et s’en est mordu les doigts: sans cette faute, son premier rang eût été sans tache.

Léo Bysaeth, ArcInfo

Lire la suite

Dictée des écoliers (2016)

19 Novembre 2015 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Dictées

3e Salon de l'AENJ, dimanche 27 novembre 2016, à la Maison du Peuple,
La Chaux-de-Fonds

 

Dictée des écoliers

Une dictée
pas traumatisante

Imaginez que je vous concocte une dictée où tout le monde ferait zéro faute. On se retrouverait à l’époque de l’émission «L’École des fans». On commencerait par une comptine du genre: «Maman est en haut qui fait du gâteau, papa est en bas qui fume son tabac.» Pour ne pas choquer les bien-pensants, on devrait changer le dernier vers par «Qui fait du chocolat». Mais, ô sacrilège, on rajouterait un pied, puisque les précédents vers en comptaient cinq. Et certains êtres malintentionnés discuteraient sur l’utilité du circonflexe qui, comme la cerise sur le gâteau, lui donne l’empreinte d’une confection raffinée. L’animateur Jacques Martin distribuait la note 10 à chacun des bambins accourus sur le plateau télévisé. Ainsi, chers écolières et écoliers qui vous êtes inscrits à cette dictée, devrai-je proclamer que vous avez tous gagné? Eh oui, en respectabilité ! Mais pour donner du piment à ce texte, je terminerai par des propos spécieux, ne craignant pas le qu’en-dira-t-on. J’espère que vous n’aurez pas lâché les rênes jusqu’à la fin de cette bafouille.

Définition du mot «spécieux»:

Qui a une apparence de vérité et de justice, mais qui n’en a que l’apparence.

Exemple:  la dictée que vous êtes en train de faire...

Lire la suite

Dictée principale (2016)

19 Novembre 2015 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Dictées

3e Salon de l'AENJ, dimanche 27 novembre 2016, à la Maison du Peuple,
La Chaux-de-Fonds

 

L’amphitryon et la cougar du réfectoire

La plupart des employés de l’usine mangent à la cantine. Ils se réjouissaient d’obtenir du patron un subside de cinq francs pour chaque repas de midi. Seule la moitié a été consentie, mais un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ! Dès potron-minet, les ouvriers choisissent le plat du jour décliné en moult versions : pour les végétariens, les végétaliens, et le menu traditionnel. Souvent, le maître queux a les honneurs de ces demoiselles qui en pincent pour le bel hidalgo. Les mecs un brin jaloux prétendent que la carte, pourtant bien assortie, n’est que du déjà-vu.

(Fin de la dictée pour les lycéens et apprentis)

À peine une critique s’échappe-t-elle d’un convive qu’une cougar le fait taire sur-le-champ. Derechef, elle répète à tout-va que Pablo est un des meilleurs cuistots que la cambuse ait connus. Les dithyrambes lancés en boucle à la cantonade relèvent d’un psittacisme exacerbé de la pimbêche. Au fond du couloir, dans l’antre éclairé au néon, un prosélyte aux produits allégés est en train d’établir des statistiques sur le nombre de calories absorbées dans la semaine. Tel un scribe sur un palimpseste, il calcule, rédige, efface, peaufine son rapport haptique sur une tablette. Une tablette sans sucre...

Question subsidiaire:

Une blondasse ressasse un discours proche de l’amphigouri, une logorrhée qui lui sied à merveille.

Les candidates et candidats ainsi que le correcteur lors de la proclamation des prix.
Les candidates et candidats ainsi que le correcteur lors de la proclamation des prix.
Les candidates et candidats ainsi que le correcteur lors de la proclamation des prix.
Les candidates et candidats ainsi que le correcteur lors de la proclamation des prix.

Les candidates et candidats ainsi que le correcteur lors de la proclamation des prix.

Lire la suite

Les réformistes divisent

19 Novembre 2015 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Dictées

Ah tout va bien!

La dictée 2016 portait sur des termes exigeant un ou des traits d’union. Ces locutions plutôt rares dans les discussions du Café du Commerce apparaissent souvent mal orthographiées dans la presse, ce qui fait bondir Sifranc le correcteur.
«Un voleur a été pris sur le champ», par exemple. 

Juste: sur-le-champ, définition sur le fait, immédiatement.

Photo: le Yorkshire du président de l'AENJ qui se fout, lui,  de son anglicisme... 

Voici la liste de ces mots estropiés:

potron-minet, du déjà-vu, le qu’en dira-t-on, les bien-pensants, à tout-va. Cette dernière expression a coûté la 1re place du concours à l’érudit Daniel Fattore qui n’avait pas mis le trait d’union. Après quelques recherches, notamment sur Google, il se trouve que la graphie «à tout va» est permise, d’où ma dérision en titre de cet article ah tout va... bien! Eh bien non, tout va mal pour celui qui concocte des dictées à longueur d’année. Il s’entoure parfois de collègues correcteurs qui le conseillent sur des termes à ne pas employer car sujets à polémique lors du corrigé. L’antre éclairé au néon (ou aux néons) a donné du fil à retordre au Père Virgule, mais ne dit-on pas éclairé au gaz et non aux gaz.

 

Les autres termes portaient sur des mots à découvrir ou redécouvrir:

haptique, malintentionné, eh oui !, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, le maître queux ou maître-queux, derechef, les rênes, ce fameux mot écrit souvent rennes qu’une écolière de langue étrangère a su écrire à la petite dictée sans confondre avec le troupeau du Père Noël. Bravo à elle malgré ses 25 fautes!

Coupure de presse

LA CHAUX-DE-FONDS

Salon feutré pour les écrivains neuchâtelois et jurassiens

Quand les auteurs se livrent

* STÉPHANE DEVAUX

 

Pour écrire le troisième chapitre de ses salons annuels, l’Association des écrivains neuchâtelois et jurassiens, qui regroupe plus de 70 auteurs issus de l’Arc jurassien, avait choisi de déplacer l’intrigue sur les hauteurs. C’est donc à La Chaux-de-Fonds, ville natale de Blaise Cendrars, qu’ils se sont installés hier, étalant leurs publications, récentes ou moins récentes, dans l’attente de rencontres avec leur public. D’échanges vifs et passionnés avec leurs lecteurs, qui plus est avides de dédicaces originales sur la page de garde.

Au bas de la page, au moment d’inscrire le mot «fin», force est d’admettre que les rencontres eussent pu être plus nombreuses et les échanges plus animés à la Maison du peuple. Est-ce le fait de la température douce et d’un soleil séducteur? Toujours est-il que les files de lecteurs sont restées raisonnables. Euphémisme, comme le diraient si bien les jongleurs de mots et les manieurs de figures de style...

Diversité des œuvres

Bien qu’un poil déçus, la plupart des écrivains présents – ils étaient 25, romanciers, poètes, chroniqueurs ou encore essayistes – ont pris l’événement pour ce qu’il pouvait bien devenir dans ces circonstances. Un échange d’expériences... aussi entre eux!

Tous l’admettent, des plus jeunes, comme Catherine Bex, qui a publié un premier roman en 2015, ou Rachel Zufferey, auteure d’une trilogie romanesque située dans l’Ecosse de Marie Stuart, aux écrivains confirmés, comme Jean-Bernard Vuillème ou Gilbert Pingeon, écrire est un acte délicat, qui exige beaucoup de soi. Et encore faut-il trouver un éditeur qui veuille bien donner une chance aux mots de trouver leurs lecteurs. C’est d’ailleurs une des conditions sine qua non pour faire partie de l’association: avoir publié au moins un ouvrage chez un éditeur reconnu. Pour plusieurs des écrivains de la région, c’est un éditeur romand qui leur a ouvert ses portes. Président de l’association, Thierry Amstutz, deux romans à son actif, tous les deux publiés chez Slatkine, est clair sur la question: pas d’écrivains publiant à compte d’auteur chez lui. L’éditeur, c’est une sorte de gage de qualité...

Mais que faire pour qu’un livre trouve un public? La question comporte sa part de mystère. Les rencontres du type de celle d’hier permettent à tous ces auteurs de se confronter à ce genre d’interrogations. De constater aussi combien large est la diversité des œuvres. Certains se nourrissent davantage de la réalité, à l’instar d’un Gilbert Pingeon, qui ne renie pas la part de critique de la société contenue dans son œuvre. Ou un Jean-Bernard Vuillème, qui a toujours pratiqué le journalisme en parallèle, ce qui, dit-il, nourrit sa création et lui apporte une vision très large du monde.

Quant à Jean-Claude Zumwald, qui signe des polars «régionaux», il pose un cadre avant de laisser ses personnages prendre une certaine indépendance.

Reste une question: où s’écrira le quatrième chapitre des aventures des écrivains neuchâtelois et jurassiens? Parce qu’il s’écrira, c’est sûr.

Logorrhée de pimbêche

Écrire, c’est bien. Écrire juste, c’est encore mieux. Sans fautes d’ortograf, donc... Afin de redonner à chacun le plaisir des dictées d’antan, le salon des écrivains organise chaque année deux concours, l’un destiné aux écoliers, l’autre aux plus âgés, censés déjouer tous les pièges de la langue. Dans le rôle de Pivot ou de maître Capello, c’est Francis Choffat, un ancien correcteur toujours aussi féru de bons mots et de mots bien écrits, qui officie en pays neuchâtelois. C’est donc à lui qu’on doit l’extrait que nous vous reproduisons, juste pour que vous vous rendiez compte à quoi vous avez échappé:

«À peine une critique s’échappe-t-elle d’un convive qu’une cougar le fait taire sur-le-champ. Derechef, elle répète à tout-va que Pablo est un des meilleurs cuistots que la cambuse ait connus. Les dithyrambes lancés en boucle à la cantonade relèvent d’un psittacisme exacerbé de la pimbêche. Au fond du couloir, dans l’antre éclairé au néon, un prosélyte aux produits allégés est en train d’établir des statistiques sur le nombre de calories absorbées dans la semaine. Tel un scribe sur un palimpseste, il calcule, rédige, efface, peaufine son rapport haptique sur une tablette. Une tablette sans sucre... Une blondasse ressasse un discours proche de l’amphigouri, une logorrhée qui lui sied à merveille.»

Il s’est quand même trouvé un participant pour rendre une copie sans faute. Et un autre pour considérer «dithyrambe» comme nom féminin et affubler «pimbêche» d’un accent grave. Et qui, hier soir, a surtout cherché le sens de quelques-uns de ces mots. Parce qu’écrire juste, c’est bien. Mais écrire pour être bien compris, c’est encore mieux... Sûr que les auteurs ne diraient pas autre chose.

* Stéphane Devaux est décédé le 20 mars 2020 à l'âge de 60 ans. Le monde de la presse le regrette à l'unanimité.

Lire la suite

Les dictées, édition 2015

19 Novembre 2015 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Dictées

Dictée publique

Texte concocté par le correcteur Francis Choffat pour la dictée publique, sous l’égide de l’Association des écrivains neuchâtelois et jurassiens (aenj) – Salle polyvalente d’Auvernier, dimanche 29 novembre 2015.

 

De bons crus élevés sur des coteaux ensoleillés

Bien qu’une ballade formée d’alexandrins eût été plus joyeuse qu’une dictée rébarbative, l’auteur de ces lignes a tenu à louer le travail des artisans de la terre qui se sont succédé au fil des ans au chevet de leurs sarments. Eh bien, on va se laisser charmer par une balade féerique sur les rives du lac de Neuchâtel. À une encablure d’un charmant vignoble, l’autoroute surchargée fera peut-être oublier à l’automobiliste pressé de s’arrêter. Dommage, il aurait pu goûter au fin nectar dont la littérature d’antan nous a narré les mystères dionysiaques célébrés ensuite par son acolyte Bacchus. De joyeuses bacchanales, libations de nos jours surveillées de près par la maréchaussée. Les danses lascives et le vin avaient des vertus aphrodisiaques appelées philtres d’amour à ne pas confondre avec le vin non filtré que les viticulteurs ont remis au goût du jour.

(Fin de la dictée pour les lycéens et apprentis)

Quoi qu’il en soit, il est de bon augure de vanter ces délices préparées par des vignerons qui se sont laissé emporter par leur passion, soit de chérir la vigne portée au pinacle par leur inextinguible savoir-faire. La peine qu’ils se sont donnée pour cultiver leur vin sous l’auspice de la Station viticole a été couronnée par des médailles d’or qu’ils se sont arrachées dans des concours œnologiques. C’est sans ambages que l’on peut dire que la région rebaptisée Milvignes a droit aux honneurs que les pisse-froid ont parfois occultés. Sans allumer des feux d’artifice en ce jour dicté par une rencontre discrète de fines plumes – les bas-bleus ayant décliné l’invitation –, je vous prierai de remercier par acclamation les Perchettes qui nous ont ouvert l’huis de la salle polyvalente d’Auvernier.

 

--------------------------------------------------------------------------

Question subsidiaire: test supplémentaire pour les ex æquo éventuels.

Cette auberge est un repaire de poivrots qui perdent parfois leurs repères pour rentrer à la maison.

Félicitations au Fribourgeois Daniel Fattore qui a réalisé le zéro faute! (photo Fabien Nissels - ldd)
Félicitations au Fribourgeois Daniel Fattore qui a réalisé le zéro faute! (photo Fabien Nissels - ldd)

Félicitations au Fribourgeois Daniel Fattore qui a réalisé le zéro faute! (photo Fabien Nissels - ldd)

Dictée des écoliers

La Motte et la carotte

Les carottes que nous avons mangées proviennent du marché de Neuchâtel. Chaque samedi, la foule envahit la place éponyme rendue célèbre par la Maison des Halles. Les touristes ne cessent de photographier ce joyau architectural du XVIe siècle. Sur les étals, on ne trouve que des produits frais, cultivés par des maraîchers passionnés par le travail de la terre. Là, pas d’agrumes défraîchis ou de carottes calibrées dans un souci commercial d’uniformité. Ce calibrage, exigé par le lobby de l’alimentation de masse, provoque l’opprobre justifié des cultivateurs bio. Mais pas de quoi exhumer l’écrivain Antoine* Houdar (ou Houdart) de La Motte qui avait déclaré : «L’ennui naquit un jour de l’uniformité.»

*Antoine Houdar (ou Houdart) de La Motte, écrivain et dramaturge français, naquit le 17 janvier 1672 à Paris où il mourut le 26 décembre 1731.

1. Déclamation; 2. Attention soutenue; 3. Proclamation; 4. Dénonciation de la réforme de 1990 (photos de Fabien Nissels - ldd)1. Déclamation; 2. Attention soutenue; 3. Proclamation; 4. Dénonciation de la réforme de 1990 (photos de Fabien Nissels - ldd)1. Déclamation; 2. Attention soutenue; 3. Proclamation; 4. Dénonciation de la réforme de 1990 (photos de Fabien Nissels - ldd)
1. Déclamation; 2. Attention soutenue; 3. Proclamation; 4. Dénonciation de la réforme de 1990 (photos de Fabien Nissels - ldd)1. Déclamation; 2. Attention soutenue; 3. Proclamation; 4. Dénonciation de la réforme de 1990 (photos de Fabien Nissels - ldd)

1. Déclamation; 2. Attention soutenue; 3. Proclamation; 4. Dénonciation de la réforme de 1990 (photos de Fabien Nissels - ldd)

Lire la suite

Test de mémoire

22 Décembre 2012 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les bons conseils de Sifranc

Les 8 planètes

Les 8 planètes

Appris par cœur   

Un moyen mnémotechnique pour se souvenir des planètes du système solaire:

ME Voici Tout Mouillé, Je Suis Un Nuage... 

Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune

... et j'ai perdu mon Parapluie. Pluton n'est plus considéré comme planète

La phrase commence par ME pour ne pas confondre avec la lettre M de Mars.

Blanche-Neige et les Sept nains

Moyen mnémotechnique   

Comment se souvenir du nom des 7 nains:

A Jouer Presque Seul, Tu Deviens Grincheux

Atchoum, Joyeux, Prof, Simplet, Timide, Dormeur, Grincheux

Lire la suite

Dicos/traducteurs électroniques

28 Novembre 2012 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les bons conseils de Sifranc

Les dictionnaires

 

Dictionnaire des synonymes

 

Le Crisco des synonymes

 

Dictionnaire des conjugaisons

 

Service complet


Exercices d'Orthonet

 

à quoi ça rime?

 

Littérature

 

Traduction allemand/français

 

Le Parlement suisse

-------------------------------------------------------------------

 

Faites-vous confiance

aux traducteurs automatiques?

 

Texte à copier/coller dans trois apps :

Machine wash cold separately.

Tumble dry low.

Only non-chlorine bleach when needed.

Do not iron over design. Do not dry clean.

 

1. Reverso :

Laver à la machine à froid séparément.
Tomber à sec bas.
Seulement de l’eau de Javel sans chlore au besoin.
Ne pas repasser sur la conception.
Ne pas nettoyer à sec.

Le moins bon résultat du test est ici en rouge! Tumble

 

2. DeepL :

Lavage à froid en machine séparément.

Sèche-linge à basse température.

N'utilisez que de l'eau de Javel sans chlore au besoin.

Ne pas repasser sur le motif. Ne pas nettoyer à sec.

L’application est la seule des trois à avoir su traduire Tumble par sèche-linge. Elle permet de coller le texte en entier sur plusieurs lignes.

 

3. Linguee :

Lavage en machine séparément à l’eau froide.

Sèche-linge :

Utiliser seulement un agent de blanchiment non chloré au besoin.

Pendant le repassage, ne pas rester avec le fer au même endroit mais exécuter des mouvements circulaires sur la broderie (motif).

Pas de nettoyage à sec.

L’application ne permet pas de coller une phrase entière. Par bribes, l’utilisateur a le choix de choisir la meilleure traduction parmi une dizaine de propositions parfois saugrenues. Un mauvais choix de l’utilisateur peut dénaturer le sens du message !

 

Le traducteur multilingue Reverso

Le traducteur multilingue DeepL

Le traducteur multilingue Linguee

Exemple d'une traduction catastrophique

Exemple d'une traduction catastrophique

Quand vous achetez en ligne et que le vendeur est un robot…

Quand vous achetez en ligne et que le vendeur est un robot…

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>