Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Conjuguons avec les pâtes Lustucru

14 Septembre 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

Conjuguons avec les pâtes Lustucru
Lire la suite

Un peu de décence, s.v.p.

11 Septembre 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

 

Lire la suite

Porte ouverte à tous les excès

2 Septembre 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

Le peintre carrossier n'a rien vu venir!

Le peintre carrossier n'a rien vu venir!

Lire la suite

Mal chaussée, la route

25 Juillet 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

Ce n'est pas un cas unique celui de Neuchâtel (juillet 2018)

Ce n'est pas un cas unique celui de Neuchâtel (juillet 2018)

undefined

undefined

Lire la suite

Qui est-ce? je n'entends plus rien!

8 Juillet 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

Qui est-ce? je n'entends plus rien!

Le nom des boules QUIES a été trouvé en rapport à "Qui est-ce?", excellent jeu de mots, puisqu'elles couvrent le bruit ambiant.

Lire la suite

La réforme se révèle inutile: mention zéro

22 Avril 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

Des bacheliers frais et moulus (émoulus)
Des bacheliers frais et moulus (émoulus)

Des bacheliers frais et moulus (émoulus)

Lire la suite

Le bip sonore

12 Avril 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

Vous avez un message du correcteur!

Vous avez un message du correcteur!

Série de pléonasmes

Parlez s'il vous plaît après le bip sonore

Au jour d'aujourd'hui

Au grand maximum

Car en effet

Egalité parfaite

Hasard imprévu

Reporter à une date ultérieure

Il suffit simplement de…

Une opportunité à saisir 

Réserver à l’avance

Un danger potentiel

Comme par exemple

Une dune de sable

Coopérer ensemble / Collaborer ensemble / Comparer ensemble

Une fausse perruque

Importer de l’étranger

Un hasard imprévu

Panacée universelle (Universelle panacée chantée par Richard Anthony)

Sortir dehors (dans une chanson de Sheila)

Préférer plutôt

Prévoir d'avance

Puis ensuite

Voire même

Secousse sismique

Opposer son veto (banni puisque veto est la traduction latine de « je m'oppose »

Lire la suite

Les belles perles

12 Avril 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

Les belles perles

Une première qui en appellera beaucoup d’autres

 

Quand les parents excusent leur enfant auprès du maître:
Messieurs, 
Je n’est pas comprit que Gérard aille un zéro en composition 
d’orthographe alor qu’ici il a pas de fotes dans les dictés 
qu’ont lui fé fer a la maison. 
Veullé revoir sa copie. Remerciement.»


La salle aurait dû être archicomble, elle l’était, certes, mais de vide.
A la suite d’un moment d’inattention, deux voitures sont entrées en collision.

C’est au Mont-de-Serre que naquit Gaston D***, en même temps que son jumeau.
Les pavillons comportent un rez-de-chaussée au niveau du sol.
Pour un essai, ce fut assurément un succès sans précédent.
Une répétition qui laisse particulièrement bien inaugurer du spectacle final. (augurer)
Au cirque.- L’après-midi, les enfants ont applaudi aux élucubrations des chameaux, lamas, poneys et singes.
Un rapide historique sur l’archéologie d’hier et d’aujourd’hui fut présenté par l’orateur.
D’après les témoins qui ont assisté à l’accident...
Quarante pour cent des décès sont à l’origine des maladies cardiaques. (sont la cause)
Les grévistes ont distribué des tracts expliquant les tenants et les aboutissements de leur action. (aboutissants)
Après bien des périphéries, Maria retrouva Blaise. (péripéties)
Volubile, prolifique, l’accusé s’est expliqué sans le moindre embarras. (prolixe)
Cet événement a démontré à quel point les villageois sont solidaires les uns des autres.
Mlle C***, qui habitait à côté, fut réveillée dans son sommeil. 

Les belles perles
Lire la suite

Bêtisier en photo

12 Avril 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

Pécunier n'existe pas, tout comme pécunière. Il faut écrire pécuniaire (masc.+fém.) Et la nuit la plus longue!
Pécunier n'existe pas, tout comme pécunière. Il faut écrire pécuniaire (masc.+fém.) Et la nuit la plus longue!

Pécunier n'existe pas, tout comme pécunière. Il faut écrire pécuniaire (masc.+fém.) Et la nuit la plus longue!

DSC02064

Un extrême, eh oui, c'est du genre masculin

 

DSC02063

Cahot, donc cahoteux pour un chemin bosselé qui
secoue la voiture. A ne pas confondre avec le chaos
(désordre, pagaille) qui donne chaotique

 

DSC02062

Avec «sans que» on n'ajoute pas «ne»

 

DSC02061

Ça, c'est loupé, le lait va au feu

 

DSC02060

Oasis est du genre féminin

 

DSC02059

Pines de Noël fourrées (sans esse) de fautes de frappe. Une façon d'envoyer saint Nicolas aux pives...

 

DSC02058

Pain du Tessin (canton suisse italophone), un produit

tessinois

 

 

 

Archives

Dans une édition de 1914, le metteur en pages du «Journal du Jura» avait interverti l'ordre des alinéas (ici en bleu) de chacun des articles reproduits ci-dessous. Idem pour les titres. A l’époque, les typographes manipulaient des lignes coulées dans le plomb. Par accident – appelé mastic dans le jargon –, des parties de phrases étaient mélangées, au grand dam de la compréhension du texte. Voici deux curieuses informations.  

 

Un grand mariage

Deux mauvais garnements, les nommés Albert G. et Paul S., s'amusèrent à tourmenter hier après-midi, avenue de la Grande-Armée, le chien de M. Zénith, le constructeur si estimé, auquel ils avaient attaché une casserole à la queue et introduit des pétards dans les oreilles.

Une foule d'amis est venue leur présenter leurs compliments et leurs meilleurs vœux de bonheur, auxquels nous sommes heureux de joindre respectueusement les nôtres.

 

Deux crétins

Hier a été célébré en l'église paroissiale de Saint-Augustin, le mariage de M. José Hispano, l'excellent fabricant d'automobiles, avec Mlle Hélène du Pont-Mirabeau, fille de l'amiral et de madame, née Rond.

Ces deux imbéciles ont été conduits par un agent au poste de police où procès-verbal a été dressé contre eux. Souhaitons qu'on les envoie réfléchir dans une maison de correction sur la stupidité de l'acte qu'ils viennent de commettre.

Lire la suite

La grève de l'orthographe en France

11 Avril 2011 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Le bêtisier

(Captures d'écran)
(Captures d'écran)
(Captures d'écran)

(Captures d'écran)

Lire la suite

La fumée qui dérange

29 Décembre 2008 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #© L'Air du temps (AdT)

L’erreur du feu…

Depuis l’interdiction de fumer dans les établissements publics et les messages morbides imprimés sur les paquets, la cigarette est accusée de plusieurs maux collatéraux. Il y a le tapage nocturne dans les rues, surtout aux abords des discothèques, et les mégots qui traînent dans les caniveaux.

Dès le printemps 2011, l'ancien maire de Paris avait engagé des clowns comme «agents de silence». Leur mission était de faire taire avec un maximum d’humour les fumeurs postés sur les trottoirs. Selon l'ex-maire Bertrand Delanoë, les nuits sont interminables et les tabacomaniaques prolongent la fête jusqu’à 5heures, quand Paris s’éveille...
Pourra-t-on réintégrer tout ce beau monde dans les bars grâce à la cigarette électronique? En tout cas, plus de cendriers mais un attirail lié à cette invention: un chargeur 110~240 V, un adaptateur USB, deux piles, cinq recharges avec goût au choix: menthe, pomme, fraise, vanille, café, chocolat, caramel, etc., une batterie de rechange, un pulvérisateur-atomiseur avec le doseur de nicotine incorporé.
En relisant l’Histoire de France, on apprend que l’avènement de l’herbe à Nicot avait généré des accessoires allant de la tabatière de luxe au crachoir de poche. Les nobles prisaient, le peuple chiquait.
Charles IX souffrait de violentes migraines que les médecins n’arrivaient pas à soigner. Quelques prises de tabac en poudre dans les narines royales lui ont provoqué des éternuements qui l’ont définitivement guéri de ses maux. Le remède était trouvé. L’erreur fut d’y mettre le feu... 

(Photo dr)

(Photo dr)

Lire la suite

La veuve éplorée

24 Décembre 2008 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #© L'Air du temps (AdT)

Le billet non lu

Dans la nuit noire, on entendit un coup de feu provenant du garage collectif d’une maison-tour. On apprit plus tard que Monsieur *** avait décidé de quitter ce monde pas fait pour lui.
A l’enterrement, tous les copains du Stamm étaient là. Ceux de l’apéro qui l’aidaient à noyer son chagrin dans la bière savaient qu’il était cocu, le pauvre. Mais l’équipe des leveurs de coude ne trouva personne qui eût assez de tact pour aborder le sujet: quitter sa blonde!
Agacé par l’hommage chronométré du pasteur, je griffonnai sur une page blanche dérobée au Psautier un poème formant le prénom du défunt. Après l’oraison funèbre, je me dirigeai vers la sortie de la chapelle pour ne pas avoir à serrer la main de la veuve éplorée. Dans ma fuite, je lâchai mon billet par terre. Un gardien du cimetière me rappela qu’il fallait respecter les lieux, que des poubelles étaient installées pour les vivants! Rouge de confusion, je ramassai mon papier et l’enfouis dans la poche de mon veston. Quittant la haie des membres de la famille et des m’as-tu-vu-à-l’enterrement, je retrouvai les potes au bistrot pour reparler du disparu: «Quel con, il aurait dû nous dire, on aurait fait quelque chose pour lui!» Puis le poème réapparut à la table ronde. On put enfin boire mes vers entre nous. Tant pis pour la veuve! De toute façon, elle n’aurait pas compris que c’était un acrostiche, pas vu que ça rimait et pas senti que la plume avait été trempée dans les larmes d’un ami...

La veuve éplorée
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>