Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les gens d'ici

Un Grand Homme

7 Juillet 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

Gilbert Facchinetti (1936-2018), président de la belle époque du club de football Neuchâtel Xamax. Je garderai toujours la dédicace de Gilbert offerte spontanément au musicien le 23 juin 1990 au Château de Vaumarcus alors que se déroulait un mariage.

 

Facchi

 

Facchinetti

Il nous a quittés le 6 juillet 2018. R.I.P. Gilbert!

Il nous a quittés le 6 juillet 2018. R.I.P. Gilbert!

Lire la suite

Rencontre historique

2 Juillet 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

in: Le Carnet de maladresses

Les deux zéros

Les liaisons dangereuses ne sont pas seulement un roman célèbre. Elles sont omniprésentes. Je n’aborderai pas celles, fortuites, issues d’une rencontre adultérine, car la place qui m’est dévolue ici ne me permet pas de m’étendre sur le sujet. Je veux plutôt parler des mauvaises liaisons que l’on entend à la télévision ou à la radio: «Une rampe pour les z’handicapés a été prévue à Expo.02 », «Son genou l’handicape depuis le début de saison.»

La Télévision suisse romande de l’époque avait consacré une émission spéciale pour honorer les deux aventuriers du tour du monde en ballon. Bertrand Piccard était l’invité d'honneur. On avait pu revoir le conseiller fédéral Adolf Ogi accueillant à Cointrin les deux aérostiers après leur périple en ballon. L’ancien président de la Confédération (1993) avait «traité» Brian Jones et Bertrand Piccard de zéros: «Je suis fier d’accueillir nos deux z’héros!» C’est vraiment formidable qu’un Suisse allemand ait pu, même en fourchant, nous rappeler que la règle du «h» aspiré partait d’un principe bien inspiré… © Francis Choffat (alias Sifranc)

Sifranc avait rencontré M. Adolf Ogi lors de La Soupe est pleine, émission radiophonique retransmise en direct sur l’arteplage de Neuchâtel, le dimanche 16 juin 2002.

Le H aspiré est-il utile?

La dédicace du conseiller fédéral Ogi: «Formidable!» rencontré le 16 juin 2002 sur l’arteplage de Neuchâtel. Il avait indiqué la date du 17, mais c’était bien le 16... Mais rencontrer une personnalité de ce rang sans gardes du corps et abordable dans une foule immense, cela reste un bon souvenir et une fierté. Son mot « Formidable est entré dans la légende, bien avant le succès de Stromae...
La dédicace du conseiller fédéral Ogi: «Formidable!» rencontré le 16 juin 2002 sur l’arteplage de Neuchâtel. Il avait indiqué la date du 17, mais c’était bien le 16... Mais rencontrer une personnalité de ce rang sans gardes du corps et abordable dans une foule immense, cela reste un bon souvenir et une fierté. Son mot « Formidable est entré dans la légende, bien avant le succès de Stromae...

La dédicace du conseiller fédéral Ogi: «Formidable!» rencontré le 16 juin 2002 sur l’arteplage de Neuchâtel. Il avait indiqué la date du 17, mais c’était bien le 16... Mais rencontrer une personnalité de ce rang sans gardes du corps et abordable dans une foule immense, cela reste un bon souvenir et une fierté. Son mot « Formidable est entré dans la légende, bien avant le succès de Stromae...

Lire la suite

La musique et l'écriture ne font qu'un

2 Juillet 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

Adolf Ogi de passage au Mille Or à La Neuveville, le 18 juin 2018.
Adolf Ogi de passage au Mille Or à La Neuveville, le 18 juin 2018.

Adolf Ogi de passage au Mille Or à La Neuveville, le 18 juin 2018.

Retrouvailles, 16 ans après l'Exposition nationale suisse 

À la dédicace de mon billet concernant Adolf Ogi paru dans la presse en 2002 manquait celle de mon CD gravé à son intention. La galette contient son morceau favori Amazing Grace (interprété au clavier et à la musique à bouche) suivi de sept autres, dont L'Homme à l'harmonica d'Ennio Morricone. Cette nouvelle rencontre avec Monsieur Adolf Ogi a été possible grâce à Claude Hübscher, gérant du Café Le Mille Or à La Neuveville qui m'a invité à une conférence consacrée à l'homme politique, à la retraite mais toujours sollicité de par sa grande popularité (voir Wikipédia). La soirée a été agrémentée d'intermèdes musicaux interprétés sur le plus grand cor des Alpes du monde. L'instrument mesure 14 m de long pour un poids de 250 kg, mais démontable en plusieurs parties pour faciliter le transport...

Lire la suite

© L'air du temps

1 Juillet 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

© L'air du temps
Une main gauche plutôt adroite…
 

Quand il entre au bistrot, tous les copains le récrient: «Salut Charles!» Il ne s’agit pas du prince aux grandes oreilles mais d’un balèze aux grandes mains. Ses doigts pourtant agiles paraissent gourds. Il ne s’en cache pas, le pouce gauche a passé sous la lame d’une scie électrique. Un lendemain d’hier! Alors en apprentissage, Charles vivait sa jeunesse dans l’insouciance. Ce jour-là, il aurait mieux fait de rester au lit que de se rendre à la menuiserie...
Au café situé en plein bourg médiéval de Valangin, un piano trône près du comptoir. Charles s’installe au clavier, d’autant qu’on vient de lui offrir un p’tit verre... pour enclencher la musique comme ils disent. «Maintenant, j’dois y aller, ma femme m’attend!» Mais le piano-bar reprend aussitôt, juste une dernière... Des airs d’autrefois, le répertoire de Sinatra et de Montand qui débouche sur un charleston. Sans liste établie, sans partition et sans fausse note... le bonhomme n’a jamais appris le solfège et joue d’instinct. De dos, sa grande crinière de cheveux blancs bouclés fait penser à un de ces génies du XVIIIe siècle. La patronne du café le surnomme Mozart. 
À plus de 70 ans, l’ébéniste restaure encore des meubles de style, crée des secrétaires Louis Philippe, de la marqueterie. Quand il joue du piano, il s’excuse presque: «Avec la gauche, j’arrive pas à l’octave!»

 

Photo prise à la cave à vins de Jean-Philippe Bauermeister, à Neuchâtel, rue des Moulins 21.  (photo ldd)

Lire la suite

Tramelan, mon village natal

17 Avril 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

Ci-dessus la version imprimable ou lisible sur smartphones et tablettes des épisodes sur Leufton

Résultat du Quiz sur «Tramelan, mon village natal»

(Par ordre de rapidité), les gagnants sont: 

1.  Bertrand Choffat

2. Florian Châtelain

3.  Roger Jaccard

La bonne réponse: Ulysse Gigon, 1909 - 2004 (commentaires ci-dessous)

 

 

 

 

Bravo Bertrand et merci de m'avoir permis de diffuser sur ton mur FB! En prime, quelques anecdotes en bas de page sur la famille de Roland Choffat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anecdotes 1
Anecdotes 1

Anecdotes 1

Anecdotes 2
Anecdotes 2

Anecdotes 2

Francis vous remercie d'être passé par ici. Écoutez ma musique ci-dessous

Francis vous remercie d'être passé par ici. Écoutez ma musique ci-dessous

Lire la suite

Les gentilés

8 Février 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

Un site qui répertorie le surnom des habitants

http://www.habitants.ch/

Le gentilé ou ethnonyme est le nom donné aux habitants d'un lieu, pays, région, etc.

 

Jura bernois
 

Corcelles, Corcellois, Corcelloises

Corgémont, Curgismondains, Curgismondaines

Court, Courtisans, Courtisanes

Evilard, Evilardiens, Evilardiennes

Grandval, Gravallons, Gravallonnes

Lyss, Lyssois, Lyssoises

Nidau, Nidowiens, Nidowiennes

Nods, Niola

Perrefitte, Beutchins, Beutchines

Plagne, Plagnards, Plagnardes

Romont, Rominats, Rominates

Saint-Imier, Imériens, Imériennes

Tavannes, Tavannois, Tavannoises

Tramelan, Tramelots, Tramelotes

 

Canton du Jura

 

Ajoie, les Ajoulots, Adjolats

Asuel, Verméchés

Bassecourt, Patas

Boncourt, Boncourtois, Boncourtoises

Bourrignon, Canards

Bure, Burets, Burettes

Courchavon, Baquétrons

Courfaivre, Mergats

Courrendlin, Courrengeaux, Courrengelles

Courtételle, Guégelles

Delémont, Delémontains (ville); les Vadais (Vallée)

Develier, Escargots

Fontenais, Tchais

Grandfontaine, Gueillemetins, Gueillemetines

Lajoux, Djoulais, Djoulaises

Le Noirmont, Noirmoniers

Les Bois, Rudisylvains

Les Breuleux, Breulotiers, Breulotières

Les Genevez, Dgenevésais

Moutier, Prévôtois, Prévôtoises

Movelier, Mulets

Pleigne, Geais

Porrentruy, Bruntrutains, Bruntrutaines

Soulce, Soulçais ou Soulçattes

Vermes, Vermais, Vermaises

Vicques, Vicquois, Vicquoises

 

Canton de Neuchâtel

 

Auvernier, Perchettes

Bevaix, Bevaisans, Bevaisannes

Bôle, Bôlois, Bôloises

Boudevilliers, Malabars

Boudry, Boudrysans, Boudrysanes

Boveresse, Grenouillards

Brot-Dessous, Brotiers, Brotières

Brot-Plamboz, Brotiers, Brotières

Buttes, Butterans, Butteranes

Chézard-Saint-Martin, Les Gaguelets

Coffrane, Anons

Colombier, Colombinois, Colombinoises (les Roille-Bots)

Corcelles-Cormondrèche, Casses-écuelles ou Cormontants

Cornaux, Corbanetchs

Cortaillod, Carcoies (ou Carquoies)

Couvet, Covassons, Covassonnes

Dombresson, Bourdons

Enges, Engeois, Engeoises

Engollon, Renailles

Fenin - Vilars - Saules (La Côtière)

Bons voisins (Fenin),

Couennes de lard (Vilars),

Fourmis rouges (Saules)

Fleurier, Fleurisans, Fleurisannes

Fontainemelon, Bornicans, Bornicanes

Fontaines, Lèchebeurcanes

Fresens, Guêpes

Gorgier, Bélins, Bélines

Hauterive, Altaripiens, Altaripiennes

La Brévine, Bréviniers, Brévinières

La Chaux-de-Fonds, Chaux-de-Fonniers, Chaux-de-Fonnières

La Chaux-du-Milieu, Chauliers, Chaulières

La Côte-aux-Fées, Niquelets

La Sagne, Sagnards, Sagnardes

Le Cerneux-Péquignot, Cerneuniers, Cerneunières

Le Landeron, Landeronnais, Landeronnaises

Le Locle, Loclois, Locloises

Le Pâquier, Corbées

Les Bayards, Bayardins, Bayardines

Les Brenets, Brenassiers, Brenassières

Les Geneveys-sur-Coffrane, Girafes

Les Hauts-Geneveys, Geneveysans, Geneveysanes

Les Planchettes, Planchottiers, Planchottières

Les Ponts-de-Martel, Ponliers, Ponlières

Les Verrières, Verrisans, Verrisannes

Lignières, Lignièrois, Lignièroises

Marin-Epagnier, Marinois, Marinoises

Montalchez, Feratchîvras

Môtiers, Môtisans, Môtisanes

Neuchâtel, Neuchâtelois, Neuchâteloises

Noiraigue, Néraouis, Néraouies

Peseux, Subiéreux, Subiéreuses

Rochefort, Rochefortois, Rochefortoises

Saint-Blaise, Saint-Blaisois, Saint-Blaisoises

Saint-Sulpice, Saint-Sulpisans, Saint-Sulpisanes

Travers, Traversins, Traversines

Valangin, Valanginois, Valanginoises

Vaumarcus, Ecureuils

Villiers, Puisoirs

Les gens d'ici, les surnoms et les gens d'ailleurs

 

Toponymes et métropoles

Canton de Neuchâtel :

les deux surnoms du Haut et du Bas :

   les Chaux-de-Fonniers, les Meuqueux

   les Neuchâtelois, les Britchons

 

La Grande Béroche:

Les Bérochaux, la population bérochale

mais la région de la Béroche

 

Estavayer-le-Lac, les Staviacois

La Gruyère, les Gruériens (idem pour les habitants de Gruyères)

Morat, les Moratois

 

Les Breuleux, les Breulotiers

Courrendlin, les Courrengeaux, les Courrengelles

Franches-Montagnes, les Francs-Montagnards,

   les Franc-Montagnardes

Les Genevez, les Dgenevésais

Lajoux, les Djoulais

Porrentruy, les Bruntrutains

Corgémont, les Curgismondains

Moutier, les Prévôtois

Saint-Imier, les Imériens

Martigny, les Martignerains

Schwytz, les Schwytzois qui jouent de la schwyzoise

Zurich, les Zurichois

 (photo d'illustration dr / C'est ma question 5.03.2020 RTS)

Amsterdam, les Amstellodamois

Besançon, les Bisontins

Saint-Etienne, les Stéphanois

Saint-Malo, les Malouins

Pontarlier, Pontissaliens

Libye, Libyens (souvent faux: Lybiens)

Majorque, Majorquins

Québec, Québécois

Venezuela, Vénézuéliens

Jérusalem, les Hiérosolymitains ou Hiérosolymites

Istanbul, les Stambouliotes

Japon, les Nippons et Nippones

Lire la suite

Localités bilingues

8 Février 2018 , Rédigé par Sifranc le correcteur Publié dans #Les gens d'ici

 

Lire la suite